top of page
Zoroastre©Gabriel_Balaguera-13.jpg

ACTUALITES

des concerts et de l'ensemble

24.03.26_ATYS_DSC02634_HD©Anne-Elise_GROSBOIS.jpg

© Anne-Elise Grosbois

Opéra en version de concert avec danses

Atys de Lully

Retour sur Atys, acclamé lors des trois représentations du 10, du 17 et du 26 mars dernier ! L'Opéra Grand Avignon, le Théâtre Municipal Raymond Devos et le Théâtre des Champs-Elysées ont tous fait salle comble. Chaque représentation a été unanimement saluée par la critique. Quelques extraits : 

« L’absence d’ostentation est une marque de fabrique de la direction d’Alexis Kossenko. Articuler, oui, mais sans en faire trop : tout est admirablement phrasé. Un orchestre magnifique mais pas pompeux, aux couleurs très raffinées, des hautbois éclatants, d’une ronde verdeur très réjouissante, un chœur parfait, d’une remarquable clarté, servent avec exactitude une lecture dont la vertu cardinale est la finesse. » 

~ Loïc Chahine, Diapason

« La direction d’Alexis Kossenko est proche de l’idéal : l’énergie insufflée à l’œuvre est sans pareil et le détail apporté à chaque nuance de la partition est sidérant [...]. Les Ambassadeurs ~ La Grande Ecurie font des merveilles tant l’osmose avec le chef n’a jamais été aussi forte. [...] La soirée se distingue aussi par un plateau vocal d’une excellence qui confine à la perfection. » ~ Tancrède Lahary | Forum Opéra

« L’orchestre des Ambassadeurs – La Grande Écurie est superlatif, emmené par Alexis Kossenko dont la direction énergique, impétueuse ou rêveuse, reflète un geste musical passionné toujours en situation. Dans la fosse, [l'ensemble] recrée l’originalité de l’orchestre à la française. Les [vents] qui s’avancent sur le devant de la scène avec leurs instruments aux sonorités triomphantes. Verdeur, originalité des timbres, gradation des contrastes : un pur bonheur [...]. Car le bonheur musical était au rendez-vous : Atys revit, une fois de plus. Encore !  » 

~ Marc Dumont, Première Loge

« Pour coordonner ce projet aussi ambitieux que minutieux, il fallait un artisan de la trempe d’Alexis Kossenko dans la fosse pour faire vivre chaque détail d’une vitalité sans esbroufe, au plus près du livret. [...] Le plateau vocal réuni autour du chef est probablement l’un des meilleurs dont on puisse rêver ici.  » 

~ Florent Coudeyrat, Classic News

« Dirigés par Alexis Kossenko, qui traduit admirablement le souffle et la dynamique de cette musique, Les Ambassadeurs ~ La Grande Ecurie produisent une sonorité d’une grande beauté et jouent cette musique avec élégance, ferveur et précision. Un spectacle de grande classe, digne d’une capitale européenne. » 

~ Sébastien Foucart, ConcertoNet

Coproduction & partenariat : Centre de musique baroque de Versailles | Les Ambassadeurs ~ La Grande Écurie | Opéra Grand Avignon | Atelier Lyrique de Tourcoing | Théâtre des Champs-Elysées

Sortie de disque

Design sans titre (1).png

Le Carnaval du Parnasse de Mondonville​

Disque paru le 12 avril 2024 aux éditions Château Versailles Spectacles | Récompensé d'un Diapason d'Or et d'un Diamant Opéra Magazine

« Alexis Kossenko défend toujours avec le même engagement l’œuvre de Mondonville. [...] Tout est observé, digéré et restitué avec maestria par Kossenko et Les Ambassadeurs ~ La Grande Ecurie. Quel orchestre ! Alerte et généreux, coloré, il ne laisse aucune page sombrer dans l’indifférence sans pour autant surjouer. Et dans cet équilibre, ça vit, ça pétille !  [...] Raison et plaisir triomphent ici ! » ~ Loïc Chahine, Diapason

« Un pur ravissement, auquel il est impossible de résister. En 2022, Alexis Kossenko enchantait les mélomanes avec Zoroastre de Rameau. Aujourd’hui, à la tête de son brillant ensemble Les Ambassadeurs ~ La Grande Ecurie, il fête Mondonville avec le même bonheur et la même probité musicologique. Son orchestre vit, pétille, vit, respire, offre une fête de rythmes et de couleurs, à laquelle on ne peut que succomber. […] Du haut du Parnasse, les Muses s’en réjouissent. Nous de même ! »  ~ Michel Parouty, Opéra Magazine

En partenariat avec l'Atelier Lyrique de Tourcoing, le Centre de Musique Baroque de Versailles et le Chœur de Chambre de Namur

La presse en parle...

Festin Royal avec récompenses.png

Symphonies pour le Festin Royal du Comte d’Artois – 1773

Disque paru le 25 août 2023 aux éditions Château Versailles Spectacles | Récompensé d'un Diapason d'Or et d'un Choc Classica

« Folle Ivresse. Dirigeant un orchestre à l'effectif exceptionnel en musique ancienne, Alexis Kossenko ressuscite une superbe fête sonore bourrée de raretés. La richesse des sonorités est un perpétuel enchantement [...] 

Le bon goût, voilà ce que Kossenko et ses musiciens maîtrisent au suprême degré et qui évite au festin de tourner à l'indigestion. Vous reprendrez bien une gavotte, un rondeau, un tambourin ? » ~ Loic Chahine, Diapason

« Alexis Kossenko donne à la version de Royer une force et des couleurs saisissantes, un espace rythmique convaincant […]. Il semble avoir établi une communication épanouie avec Les Ambassadeurs ~ La Grande Ecurie, belle formation dont il magnifie autant l’ampleur que la délicatesse. […] La virtuosité est spectaculaire mais ne sacrifie en rien la densité des timbres […]. Une réalisation superbe qui jette une lumière passionnante sur un répertoire de transition. » ~ Philippe Ramin, Classica

pascal le mée 2.jpeg

 © Pascal Le Mée pour CVS

bottom of page